GalerieBlogPhilzard

Meurtre dans un fauteuil

Un polar bien écrit de PD James

dimanche 29 juillet 2018, par Philippe Clauzard

Peut-être fut-ce parce qu’il était plongé dans ses réflexions stériles que le brouillard le surprit. La brume arriva de la mer pareille à une nappe blanche et poisseuse qui couvrait tout. Il y avait un instant encore, il marchait dans la douce lumière d’un après-midi d’automne, avec la brise sur sa nuque et ses bras.

Maintenant, soleil, couleur, odeur, tout avait disparu. Il s’immobilisa, repoussant le brouillard.

Pareil à une force hostile, celui - ci s’accrochait à ses cheveux, agrippait sa gorge, tournoyait en dessins grotesques sur le promontoire. Il le vit, tel un voile transparent, passer en ondulant au-dessus des ronces et des fougères, les traverser, grossir et changer les formes, cacher le sentier.

Avec lui s’installa un brusque silence.

maintenant qu’ils s’étaient tus, Dalgliesh se rendit compte que la falaise avait été vibrante de cris d’oiseaux. Ce calme avait quelque chose d’inquiétant. Par contraste, le bruit de la mer enfla, envahit tout, désordonné et menaçant, il semblait le cerner de toutes parts.

on aurait dit un animal enchaîné, gémissant dans une cruelle captivité puis se ruant plein d’une rage impuissante, sur la plage de galets.

(...)

avant de regagner sa voiture, il aperçut une touffe de fleurs inconnues. Leurs corolles rose pâle dressées au dessus d’une étendue de mousse sur le mur tremblaient délicatement dans la brise. Dalgliesh s’en approcha et contempla , absolument immobile, leur beauté rustique. Il perçut l’odeur salée, à moitié imaginée, de la mer.

L’air tiède caressa sa peau.

Soudain, il se sentit envahi d’un grand bonheur. Comme toujours dans ces moments rares et fugitifs, il fut surpris par le caractère purement physique de sa joie. Elle circulait dans ses veines, effervescence légère.

Mais is commencer à analyser sa nature, c’était déjà commencer à la perdre. Il comprit toutefois que, pour la première fois depuis sa maladie, il pressentait que la vie pouvait être bonne.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0